photo
fly35.fr,twister,GILES,Giles 202,acromaster,extra 300,micro aito,vidéos,
Extra 300S

                                                                                                      

                              

 

 

 L'EXTRA 300S de chez Jamara, qui a une envergure de 1,85m, est un avion de voltige assez polyvalent, qui pour ma part sert de transition pour ensuite passer à la voltige avec un modèle de plus de 2 mètres. Je pense qu'il est important de ne pas griller les étapes dans l'évolution entre chaque modèle. Les différences, en ce qui concerne la mise en fonctionnement du modèle, le pilotage et l'aspect sécurité, sont à prendre en compte lorsque l'on désire construire un engin qui égalera ou dépassera les 2 mètres d'envergure.

Pour l'instant je n'en suis pas là, revenons à nos moutons.Comme motorisation j'ai choisi d'installer le 23 cm3 de chez Super Tigre, car à mon avis au niveau qualité prix, il n'y a pas mieux. Le moteur pèse 1,07 kg avec son silencieux, pour une puissance de 3,7cv le tout pour un tarif de 177,00 € . J'utilise une bougie OS n°8 et comme carburant, point très important pour le bon fonctionnement de ce moteur , je fais un mélange avec 12% d'huile de ricin, 12% de nitro (je pense essayer avec 10% bientôt) et le reste en méthanol.Je dois remercier Alain pour le super tuyaux en ce qui concerne ce fameux mélange, qui n'est pas précisé dans le manuel. Ah oui, j'allais oublier, comme hélice j'utilise une 16x10 APC, il peut tirer plus gros comme une 18x10, mais pour l'instant je conserve la 16x10 qui lui procure un bon régime moteur en tr/mn !!

Le Kit de cet EXTRA 300S est de bonne qualité et reste très abordable pour un avion de cette dimension. Il n'y a quasiment rien à modifier lors de la construction. J'ai, pour ma part, placé le servo de commande des gaz à l'intérieur du cokpit et le servo de direction à l'arrière des clés d'ailes(voir rubrique mes chantiers).Bien renfocer le collage des clés au niveau du fuselage avec de la choucroûte(mélange de morceaux de fibre de verre et résine)et bien assurer le collage des charnières aves des épingles à travers les ailes, la dérive et le volet de profondeur.

Au niveau centrage, il n'apprécie guère le centrage trop arrière, la sanction est un attéro à haut risque de casse pour cause de décrochage si sa vitesse est trop cassée. Croyez en mon expérience lors de mes premiers vols. Par la suite, en ayant modifié ce détail avec un centrage plus avant, c'est à dire à 130 mm du bord d'attaque au niveau de l'emplanture de l'aile, l'atterrissage est un jeu d'enfant mais attention tout de même à conserver un minimum de vitesse car il aurait tendance à décrocher à basse vitesse (profil de l'aile).

En ce qui concerne le vol, la voltige traditionnelle passe sans gros problème, et en plus il a de l'allure en vol, il est vrai que la déco est plutôt sympa. Pour la voltige dite 3D là il faut changer la motorisation pour un OS 160+réso, voir  plus (à mon avis). Attention tout de même lorsque l'on augmente le débattement de la profondeur pour taquiner un peu la bête, il faut éviter de tirer trop fort dans le bas d'une boucle carrée par exemple car il se peut qu'il déclenche sans prévenir.C'est un de ses points faible,son bras de levier est trop court,dommage...

Quelques photos

 

LA VIDEO ci-dessous


EXTRA 300S
envoyé par PLP35

     

© 2015 plp